Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 12:43

Histoire paysanne,contrôlée qui nous met en colère                                     

                                                                                                                                                                                  boite-oeufs.jpg
Hier, jeudi 24 septembre, contrôle DDPP (Direction Départementale de la                                                                       

Défense des Populations
http://www.gironde.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Prefecture-sous-prefectures-et-DDI/Direction-Departementale-de-la-Protection-des-Populations)
un nouveau technicien est venu visiter notre exploitation pour "Remettre
ses chiffres à jour et faire connaissance", visite annoncée la veille.
*Résultat de la visite nous avons été dénoncé... et nous n'avons plus le
droit de vendre nos oeufs aux revendeurs (selon leurs dires ils étaient
très satisfaits du produit mais surtout des rapports humains entretenus.*
 
Nous sommes installés depuis 2011 en tant qu' aviculteur (poules pondeuses)
en agriculture biologique certifiés Agrocert, nos oeufs sont fermiers et
livrés sous maximum 2 jours donc extra-frais.
Notre ferme : 900 poules qui vivent au coeur de la forêt landaise, dans des
poulaillers en bois locaux, nos poulettes sont nourries aux céréales Bio
(720€/tonne, en conventionnel environ 500€/tonne) et uniquement soignées
par phytothérapie.
50% de notre CA en vente directe et 50% aux revendeurs.
 
*Hier il nous explique que nous sommes dans l'illégalité totale depuis que
son collègue, qu'il remplace, nous a donné notre agrément (en 2011) et que
ce dernier "a fait n'importe quoi" ce sont ces paroles.*
*Et il entend remettre tout le monde aux normes.*
 
*Il nous a dit qu'il ne ferait pas de rapport car sinon c'était la
répression des fraudes qui viendrait et qui nous ferait
fermer immédiatement notre activité.*
*Voici quelques exemples de ce qu'il n'est pas conforme, mais en faite rien
n'allait...Cette visite nous a laissé en état de choc et sa l'humain...ce
n'est pas dans les textes de loi.*
 
- il faut une *salle de conditionnement pour vendre aux revendeurs*. Coût
estimé 15 000€ avec carrelage, balance tarée, mire-oeufs certifié, plateaux
et boites à oeufs NEUFS pour chaque livraison recyclage interdit, les
plateaux d'oeufs doivent être emballés dans du plastique.
*Son ancien collègue nous avez demandé de construire un local de trie des
oeufs aux normes avec le matériel nécessaire, ce que nous avons fait en
2011 et ainsi reçu notre n° d'élevage.*
 
- les oeufs doivent tomber dans des "rigoles", les poules ne doivent en
aucun cas toucher les oeufs, les oeufs doivent être limpides, sans
poussière...nous n'avons selon les textes de loi même pas le droit des les
essuyer avec un torchon sec.
*Nos poules sont sur du foin dans des pondoirs en bois bien entretenus avec
du savon noir et des huiles essentielles*. Et cet hiver nous avons pu
livrer nos oeufs car en effet ils étaient au chaud sous nos poules certains *de
nos collègues ont vu les oeufs gelés dans ces fameuses rigoles. Les poules
sèchent leurs oeufs directement après la ponte, ce qui les imperméabilises
naturellement.*
*Depuis des millénaires nous mangeons des oeufs sortis du cul des poules
mais c'est pas hygéniques !*


*Bilan morale et financier :*
*A ce jour, nos poulettes ne vont pas s'arrêter de pondre nous avons 40
plateaux d'oeufs par semaine à commercialiser.*
*Ceci s'ajoute aux derniers évènements :*
*L'AMAP d'Artigues ferme ses portes car pas assez de forces vives.*
*Le CA de l'AMAP du Sud Bassin a décidé d'aller voir si l'herbe était plus
verte ailleurs sans aucune discussions préalables. C'est une amie via une
annonce diffusée par l'AGAP, qui nous a averti qu'il cherchait un nouveau
producteur si cela nous intéressé...*
*Après sondage, nos clients étaient très satisfaits heureusement qu'ils
nous ont témoigné leur satisfaction et leur soutien.*
 
*Par ailleurs nous étions déjà entrain d'éponger le trou laisser par le
renard...*
*En novembre 2012, la personne qui devait fermer nos poulaillers un soir ne
l'a pas fait.*
*Résultat c'est 8 000 euros de pertes financières en 1 an.*
 
*Nous sommes paysans, agriculteurs, nous soignons nos animaux avec autant
de respect que nos 3 enfants et les personnes qui nous sont chers.*
*Nous vendons nos oeufs à un prix raisonnables 2,20€/boîte de 6 oeufs, d'un
point de vue alimentaire 2 oeufs=1 steack ça pas cher le steack bio extra
frais !!*
 
*Deux collègues ont mis la clés sous la porte récemment, on s'accroche
grâce au soutien financier de notre fournisseur de grains, d'Alain, et au
soutien morale qui est vital pour trouver l'énergie de rebondir malgré tout
(notamment un grand merci au AMAP à Bègles qui a vécu les faits en direct).*
 
Merci d'avoir pris le temps de lire ce mot,
Merci de relayer l'information au plus grand nombre pour le bien de tous.
 
Dimanche matin nous sommes au marché de Mérignac (limite Bordeaux sur le
parking du simply) et le vendredi matin à La Teste.
Merci à l'AMAP de Léognan et au AMAP de Bègles pour leur grand soutien.
 
*Gaëlle & Romuald Bertonèche*
*Poulettes et Companie*
*poulettesetco@free.fr
Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 00:27

 

 

LE 3e GROUPE LAITIER MONDIAL TRAINE DES PAYSANS DEVANT LES TRIBUNAUX...

Le procès fait par Lactalis à la Confédération paysanne de la Loire et à Philippe Marquet nous concerne tous.
mercredi 25 août 2010, par
Roger Dubien

Dans les prochaines semaines ou les prochains mois - la date n’est pas encore connue - doit avoir lieu au Tribunal de Montbrison un procès intenté par Lactalis contre les paysans producteurs de lait qui se sont mobilisés très fort en 2009 pour obtenir de l’industrie laitière et du gouvernement un prix du lait leur permettant de continuer à travailler et à vivre.
Ce procès ne concerne pas que les paysans ! Et ceux-ont besoin du soutien de la société.

Tout le monde a encore en mémoire la grève du lait et les gigantesques opérations d’épandages de lait en France et dans d’autres pays d’Europe. Cette mobilisation des paysans (à qui le lait est (toujours) payé à un prix très inférieur au coût de production alors que les prix à la consommation ne baissent pas, eux) a pris aussi d’autres formes, notamment dans la Loire et le Rhône, avec l’installation d’une ferme place Jean Jaurès à St-Etienne pendant 15 jours en août 2009 et aussi des manifestations en directions des usines des industriels laitiers, dans la Loire Lactalis et la SODIAAL, qui collectent l’essentiel du lait produit par les 2000 éleveurs laitiers du département de la Loire et aussi par une partie de ceux du Rhône.
Dans la Loire, Lactalis a 3 usines : Andrézieux-Bouthéon, Balbigny, Sauvain (fromagerie du Pont de la pierre, qui produit de la fourme de Montbrison, rachetée en 2007 par Lactalis).
Parmi ces actions, des paysans ont bloqué l’usine LACTALIS d’Andrézieux-Bouthéon le 17 août 2009, pour exiger des négociations sur le prix du lait. Cette usine est d’ailleurs une filiale commune de Lactalis et d’un autre géant de l’agro-alimentaire : le groupe Nestlé. Filiale qui s’appelle “Lactalis Nestlé Ultra Frais Marques”.
Suite à cette action, Lactalis a le 8 septembre 2009 assigné en justice la Confédération Paysanne de la Loire et son secrétaire Philippe Marquet, paysan à Maringes, et producteur de lait collecté par Lactalis.
Le procès va avoir lieu prochainement. Lactalis veut faire condamner la Confédération Paysanne et Philippe Marquet, et les obliger à lui payer plus de 19 000 euros.
Lactalis n’aime pas qu’on lui résiste et aime bien les procès contre les paysans, comme l’actualité de ces dernières semaines le montre encore, à l’occasion des opérations de “stickage” menées dans plusieurs départements dans des supermarchés sur les produits Lactalis par la FNSEA et les JA.

Un géant de l’ultra-libéralisme contre l’agriculture paysanne

Nous sommes tous concernés par ce procès et son issue.
Car qui est Lactalis, qui paie le lait à un prix inférieur au coût de production et veut mater ceux qui protestent ? C’est l’un des grands groupes mondiaux de l’industrie agro-alimentaire, un des requins qui détruisent l’agriculture paysanne et poussent à la liquidation des paysans remplacés par des usines à lait.

Sur ce sujet, on peut relire une enquête de Bastamag, il y a un an, sur “les nouveaux seigneurs de l’industrie laitière” : Lactalis, Bongrain, Sodiaal, Entremont Alliance, Laïta, Danone et le Groupe Bel. “Pendant que nombre de producteurs de lait ont bien du mal à boucler leurs fins de mois, quand ils ne sont pas déjà en faillite, quelques grands groupes industriels ou coopératifs se partagent le gâteau laitier et fromager. A qui appartiennent-ils ? Subissent-ils eux aussi les contrecoups de la crise du lait ? Contrairement aux apparences, le lait est un business qui rapporte gros. Pour une infime minorité” écrivait Ivan du Roy...

Une petite visite sur le site internet officiel du groupe Lactalis est très instructive :
http://www.lactalis.fr
Lactalis s’y présente comme “3e Groupe Laitier Mondial, 1er Groupe Fromager Européen, 1er Groupe Laitier Européen, 1er Collecteur (de lait) Européen, 2e Groupe Agro alimentaire Français, 1er fromager Français, 1er fromager Italien”...
Lactalis annonce pour 2009 un chiffre d’affaires global 2009 de 8,5 milliards d’euros. Le groupe collecte 9,2 milliards de litres de lait (dont presque le quart de la production laitière française), il est présent dans 148 pays. Et il a mis la main sur un nombre considérable de marques...
Par contre, Lactalis ne publie pas ses bénéfices. Il est vrai que selon Le Figaro, l’adage de son PDG D. Jaouen est “Pour vivre heureux, vivons cachés”. (
Voir)

La boulimie de profits de Lactalis est sans fin, et les chiffres annoncés ne sont pas à jour. En 2010, Lactalis vient d’acheter en Espagne pour 200 millions d’euros le groupe fromager Forlasa. Et puis ensuite, il s’est attaqué à la partie laitière du groupe Ebro Puleva, pour 630 millions d’euros. (Voir)
Il fallait pour cela l’accord de la commission européenne. C’est fait. Ce 25 août 2010, la commission européenne vient de donner son feu vert à Lactalis, qui passe ainsi à 135 sites industriels dans le monde et à plus de 38 000 salariés.
Avec tout ça, la famille Besnier qui possède le groupe Lactalis arrive quand même à se sortir un revenu personnel, puisqu’elle était classée en 2009 au rang de 16ème fortune française avec 2,2 milliards d’euros de patrimoine.
La “saga Lactalis” est l’histoire d’un groupe qui réalise d’immenses profits en dépossédant les paysans du fruit de leur travail. Jusqu’où et jusqu’à quand ?

C’est donc ce groupe là, allié pour l’usine d’Andrézieux-Bouthéon au groupe Nestlé (275 000 salariés dans 81 pays du monde !...) qui veut faire raquer 19 000 euros à des paysans dont beaucoup ne gagnent pas le SMIC alors qu’ils produisent la nourriture avec des semaines de 70 heures de travail.
Evidemment, Lactalis et Nestlé n’ont pas besoin de ces 19 000 euros pour continuer leur stratégie de prise de contrôle de l’alimentation mondiale. Mais pour réussir, ils ont besoin de détruire ceux qui leur résistent.
Goliath contre David. La version 2010 des saigneurs féodaux contre les Jacquou le croquant...

Le pot de fer contre le pot de terre ? Ça, ça dépend aussi de nous tous.

La bataille du lait n’est pas terminée.

C’est d’autant plus important de soutenir les paysans dans ce procès que la bataille du lait n’est pas terminée, loin de là. L’objectif des industriels de l’agro-alimentaire, des groupes de la grande distribution, du gouvernement et de la commission européenne est d’aller plus loin dans l’ultra-libéralisme” dans ce secteur. Le démantèlement des quotas de productions se poursuit, l’objectif actuel est leur suppression définitive en 2015. Pas de quotas signifie plus de régulation publique de la production laitière, et fuite en avant dans une surproduction de lait qui permet d’effondrer le prix payé aux paysans, au nom de la concurrence et du moins cher. Cela signifie la ruine et la disparition pour des dizaines de milliers de fermes (il reste 87 000 producteurs laitiers en France, il est question de tomber à 50 000 le plus vite possible). En avant vers les usines à lait...
Cette contre cette mécanique infernale que des dizaines de milliers de paysans se sont mobilisés et continuent à résister sous toutes les formes possibles.

C’est cela la toile de fond du procès fait à la Confédération Paysanne de la Loire et à Philippe Marquet. Il serait tout à fait injuste que Lactalis réussisse à faire condamner les paysans. Si quelqu’un doit rendre des comptes à la justice et à la société, ce sont bien plutôt ces groupes qui amassent d’immenses profits sur le travail et la disparition des paysans, et la prise de contrôle de notre alimentation.
Voilà pourquoi ce procès nous concerne tous.

Roger Dubien.

Pour se remettre en mémoire quelques actions paysannes en 2009 :

  Paysans : ce qui est en train de se passer autour du prix du lait
  
La situation des paysans intéresse tout le monde - La ferme de la Conf’ Paysanne à Jean Jaurès a pris fin mardi 1er septembre. Mais l’action des producteurs de lait continue...
  
Prix du lait : les paysans ne lâcheront pas


L’appel à la mobilisation solidaire des confédérations paysannes de la Loire et du Rhône.

 

La Conf’ de la Loire et son Secrétaire Général assignés en justice par Lactalis : l’heure est grave.

  

“(...) Vous saviez que Lactalis a assigné en justice La Conf’ de Loire et son Secrétaire Général personnellement pour blocage d’usine suite aux actions lait de 2009 ?

Vous saviez que Lactalis réclame 14.000 € de dommages et intérêts, alors que son propriétaire, Monsieur Emmanuel Besnier, possède la 16ème fortune de France, estimée en 2009 à 2,2 milliards d’euros ?

Vous aussi, ça vous révolte ? Vous aussi, vous ne pouvez rester insensibles face à cette intolérable injustice faite aux paysans, sur l’autel du libéralisme industriel ?

Alors, vous tous, consommateurs, paysans, citoyens : venez soutenir la Conf’ de la Loire et son Secrétaire Général le jour du procès qui aura lieu au TGI de Montbrison (Loire). La date n’est pas encore connue, elle pourrait être en septembre ou octobre prochain.

Que la mobilisation soit grande, puissante et pacifiste - à l’image des revendications paysannes ! ! !

D’avance, grand merci à tous !

Confédérations Paysannes de la Loire et du Rhône

Contacts paysans :
François PITAVAL : 06-65-24-75-80
Jean GUINAND : 06-66-20-26-67

Ou : Anne-Laure BESSENAY - Animatrice - Confédération Paysanne de la Loire
4 rue Philibert Mottin - 42110 Feurs
Tél. : 04-77-26-51-95
E-mail : conf.42@wanadoo.fr

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 12:18

 

 

 

 

BONNE ANNEE à vous et à vos proches, qu'elle soit l'occasion de faire
fleurir plein de vos beaux projets et de développer cet art
d'être et non d'avoir .

« Pour que les arbres et les plantes s’épanouissent,
pour que les animaux qui s’en nourrissent prospèrent,
pour que les hommes vivent,
il faut que la terre soit honorée »
Pierre Rabhi.

On vous embrasse bien fort et en espérant compter sur vous pour partager cet enthousiasme pour "réenchanter le monde" comme dit Pierre Radanne

Christian et toute son équipe

SOUTIEN AUX FAUCHEURS : pensez étrennes, achat dvd...  merci


Communiqué de Eric BOUTARIN
Bonjour à tous,

Je viens de recevoir 3000 dvd en soutien aux faucheurs.

Il y a dessus les fauchages de Nonette, Miradoux, St Hilaire, Grezet Cavagnan et le procès de Marmande ainsi que l'appel d'Auzeville sur les semences paysannes.
Les photos de la jaquette sont de Guillaume De Crop, le photographe des faucheurs.

Il sera aussi en vente sur mon site. 5 €


Si vous avez des pistes pour en écouler, contactez moi.

Merci

Eric
04 78 25 34 51
http://www.latelevisionpaysanne.fr




Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 21:53

 
Réunion de rentrée du Collectif de Vigilance OGM-Rhône

 Lundi 28 octobre à 20h30 salle Res'OGM Info

8 quai Marechal Joffre Lyon 02

Programme:

- point Mon 810 et moratoire

- point sur les OGM cachés

- point sur les importations

- point sur les actions à mettre en place

- point sur la commercialisation des aliments bétail vendus sur les magasins jardinerie

- point collaboration avec les autres groupes anti OGM de Rhône et de la Loire

......

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 23:34

Dimanche 7 juin, chez Marie Claire et Marc Ollagnier

petit-déjeuner bio à partir de 8h30

dans le cadre de la semaine de la bio

Fabrication de fromage traditionnel type abondance au feu de bois pour bien comprendre que la biodiversité est de partout

RDV à St maurice sur Dargoire à la ferme des Clarines


Infos

Christian 0630146724 ou


c.foilleret@numericable.com

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 15:27
Il y a ceux qui font discours sur discours........

                                                          et           Il y a ceux qui agissent efficacement
                                                                        
contre le désespoir, lisez ce texte attentivement. 
Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 00:59

Que faire quand on a une mauvaise image ? Produire et diffuser soi-même l'excellente opinion que l'on a de son activité. C'est ce qu'ont fait les nanotechnologues. Le PRES, Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur de Lyon, a payé Vivian Gateau, cinéaste à gages, pour réaliser un "documentaire" sur le nanomonde, ses monts, ses merveilles.

Le 10 décembre 2008, celui-ci présentait son film, "Le nanomonde ou l'abîme", à une salle triée sur le volet et convoquée confidentiellement, à l'INSA, école d'ingénieur lyonnaise. Laquelle eut la primeur de ces révélations : non seulement le nanomonde a des ennemis (Pièces et Main d'oeuvre, pour ne rien vous cacher), mais ceux-ci sont "financés", selon Jean-Charles Guibert, directeur de Minatec, par "la concurrence étrangère". Nous ne le savions pas. Mais Guibert et Gateau, eux, savent bien qui les paient. Il est vrai que dans le monde désintéressé de la pure recherche, on n'imagine pas de faire les choses gratuitement.

Ce n'était que l'une des perles d'une soirée à demi hilarante, à demi consternante, à laquelle notre agent n°1 68 02 75 … … eut la chance d'assister.

Découvrons son compte-rendu  sur http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/Les_nanos_font_leur_cinema.pdf

voir aussi
www.piecesetmaindoeuvre.com

Derniers ouvrages parus (éditions L'Echappée) :
  • Aujourd'hui le Nanomonde – Nanotechnologies, un projet de société totalitaire
  • RFID : la police totale – Puces intelligentes et mouchardage électronique

Prochaines rencontres avec PMO :
  • 22 janvier à 20h à Montpellier, librairie Scrupule (26 rue du Faubourg Figuerolles)
  • 23 et 24 janvier à Toulouse (lieu et heure précisés ultérieurement)
  • en février au salon Primevère à Lyon
Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 02:23

Excellente année 2009 à tous les membres du collectif et sympathisants.

Nous pensons à toutes les personnes frappées par la crise du capitalisme, à celles et ceux qui se retrouvent au chômage.
Nous pensons à tous ceux qui sont dans la précarité, sans abri, dans le froid...
Nous pensons aux sans-papiers qui se battent pour leurs droits...
Nous pensons à celles et ceux qui subissent les conflits armés...
à celles et ceux qui sont persécutés injustement,
et à bien d'autres.
               
                          C'est un autre avenir qu'il faut qu'on réinvente
                     Sans idole ou modèle, pas à pas, humblement
                     Sans vérité tracée, sans lendemains qui chantent
                     Un bonheur inventé définitivement
                     Un avenir naissant d'un peu moins de souffrance
                     Avec nos yeux ouverts et grands sur le réel
                     Un avenir conduit par notre vigilance
                     Envers tous les pouvoirs de la terre et du ciel.
                                                                                Jean Ferrat
Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans divers
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • : AGIR POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, POUR LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE, POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE.....
  • Contact

Recherche