Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

Au delà de la dégradation de l’environnement de façon globale, une nouvelle préoccupation est apparue dans les années 80 avec le phénomène de « brevetage du vivant » entraînant dans son sillon la marchandisation de la nature. En 1972 la Convention de l’UNESCO déclarait les ressources génétiques végétales comme faisant parties du « patrimoine commun de l’humanité ». Cependant, avec l’évolution du commerce international et des techniques de manipulation génétique, les grands laboratoires ont été en mesure de faire breveter leurs nouveaux gènes hybrides comme des inventions. Pour se prémunir contre les excès du brevetage, la Conférence de Rio en 1992 a conféré le statut de « patrimoine local » aux ressources génétiques de la nature, ce qui permet de réaffirmer la « souveraineté biologique des Etats » sur les trésors que renferme son environnement. Hélas, ces règles internationales ont rapidement montré leurs limites dans un contexte d’accélération de la globalisation et la dérégulation internationale a favorisé l’expansion du brevetage du vivant.

 

Les Droits de Propriété Intellectuelle sur le Vivant...

 

Les Pays du Sud victimes du « biopiratage »....

 

 

VOIR :

 

http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article91

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • : AGIR POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, POUR LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE, POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE.....
  • Contact

Recherche