Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 22:44

Colmar : 70 pieds de vigne transgéniques saccagés

 

Jean Masson, président de l’INRA, a confirmé tout à l’heure la destruction de 70 plants de vignes transgéniques cultivés en plein champ depuis septembre 2005 à Colmar


C’est à l’aide d’un sécateur que Pierre Azelvandre, docteur en biologie, militant anti-OGM et anti-nucléaire, a saccagé ce matin, peu après 6 h, une parcelle située à l’arrière des bâtiments de l’INRA.


Cet habitant d’Ingersheim, connu en Alsace pour ses nombreuses actions anti-OGM auprès du tribunal administratif, s’est ensuite rendu dans à la rédaction de L’Alsace à Colmar pour expliquer son geste.

« Je souhaite que le débat public ait lieu ».

Pour lui, les essais menés par l’INRA n’ont pas de fondements scientifiques.

Il dénonce « la légèreté » avec laquelle ces essais sont menés à Colmar.


L’auteur n’a pas eu de difficultés pour s’introduire jusqu’à la parcelle.
« Les projecteurs n’étaient pas allumés et aucun détecteur n’a signalé ma présence. J’ai pu faire ce que je voulais ».
Pierre Azelvandre s’est rendu volontairement au commissariat de police dans l’après-midi.

Pour l’heure, Jean Masson, président de l’INRA, ne s’est pas encore exprimé sur le sujet.
Les 70 porte-greffes génétiquement modifiés de vigne plantés en plein champ — une première en France — faisaient notamment l’objet de recherches sur le court-noué, maladie dégénérative transmise d’un cep à l’autre par un ver, le nématode.

Pour l’Association des viticulteurs d’Alsace, cette destruction « casse plusieurs années de travail », regrette Gérard Boesch. « La profession a un intérêt à connaître les mécanismes d’auto-défense de la plante en proie au court-noué ».

J.D

source : l'Alsace

voir aussi
des coups de sécateurs contre la vigne transgenique


Pécresse condamne

Saccage d'un essai d'OGM "exemplaire"

AFP
07/09/2009 | Mise à jour : 20:03 |

La ministre de la Recherche Valérie Pécresse a condamné aujourd'hui la destruction d'un essai OGM "exemplaire" sur la vigne à Colmar, rappelant qu'il "avait fait l'objet d'une autorisation fondée sur l'évaluation scientifique des risques sanitaires et environnementaux".

Il s'agissait d'un "essai exemplaire, qui avait su associer autour des scientifiques" de l'Institut national de recherche agronomique (INRA) "les organisations professionnelles agricoles, les collectivités locales ainsi que les organisations non gouvernementales environnementales", a déclaré la ministre dans un communiqué.

Cette destruction qui visait des nouveaux plants de vigne porte-greffes OGM résistants au virus du court noué, affaiblit "de manière irresponsable les capacités de la recherche publique dans le domaine des biotechnologies", ajoute Mme Pécresse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans OGM
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • : AGIR POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, POUR LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE, POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE.....
  • Contact

Recherche