Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 22:49

Des faucheurs d'OGM détruisent une parcelle de colza dans le Maine-et-Loire

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/video-des-faucheurs-d-ogm-detruisent-une-parcelle-de-colza-dans-le-maine-et-loire_869041.html

Une parcelle d'essais de colza obtenu par mutagénèse a été détruite à La Pouëze, entre Angers et Segré.

(FRANCE 3)

Par Francetv info

Mis à jour le 05/04/2015 | 20:55 , publié le 05/04/2015 | 20:55

Des anti-OGM en guerre contre la mutagénèse. Une parcelle d'essais de colza obtenu par mutagénèse a été détruite, dimanche 5 avril, à La Pouëze, entre Angers et Segré, dans le Maine-et-Loire. La parcelle, d'une superficie d'environ un hectare, "a été piétinée", a précisé la gendarmerie.

Une soixantaine de faucheurs

Prévenus par les faucheurs, les gendarmes qui se sont rendus sur les lieux étaient attendus par une soixantaine de personnes dont ils ont contrôlé les identités sans procéder à interpellation.

Les essais sur cette parcelle étaient effectués par le Groupe d'Etude et de contrôle des Variétés et des Semences (GEVES). Ce groupement d'intérêt public constitué par l'INRA, le Ministère de l'Agriculture et le GNIS (Groupement national interprofessionnel des semences et des plants) est chargé de tester les nouvelles variétés végétales et de les inscrire au catalogue des espèces et variétés autorisées à la vente et à la culture.

Cette action avait pour objectif de "dénoncer l'absence de transparence concernant ces cultures ou ces essais de variétés rendues tolérantes à un herbicide (VrTH)" et de faire "reconnaître que les variétés obtenues par mutagénèse sont bien des OGM" pour les soumettre aux mêmes obligations, ont expliqué les faucheurs volontaires dans un communiqué.

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69
commenter cet article
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 16:00

GRAND STADE A DECINES : Philippe Layat et une délégation enfin reçus par Gérard Collomb

 

RASS-GrandLyon-28nov.jpg

 

 

 

 

APPEL A RASSEMBLEMENT  !

 

Le vendredi 28 novembre à 9 heures

devant les locaux du Grand Lyon, 20 rue du Lac LYON 3e

(c'est à 5 mn de la gare Part-Dieu, entre le Bd Vivier Merle et la rue Garibaldi)

 

Soyons nombreux et déterminés.

Cette mobilisation se déroulera d'une manière pacifique. 

Nos voix de paysans et de citoyens s'exprimeront au son des clarines, des tambours et des casseroles pour qu'elles soient enfin prises en compte contre ces décisions inutiles et imposées. 

Les élus doivent entendre le peuple.

 

Ce sera aussi l'occasion pour les autres acteurs de cette lutte (Carton Rouge, Déplacements Citoyens, zadistes, etc...) d'exprimer aux participants toutes les aberrations de ce projet de grand stade.
A l'issue de la rencontre avec le Grand Lyon, une conférence de presse sera organisée sur place.



SOYONS NOMBREUX A NOUS MOBILISER

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans Conférences-débats-manifestations
commenter cet article
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 12:01

Une soixantaine de "faucheurs volontaires" selon les organisateurs ont occupé ce matin les locaux de Limagrain à Chappes (Puy-de-Dôme), pour dénoncer la recherche sur le blé transgénique. Depuis 8 heures, des manifestants du collectif des faucheurs volontaires d'OGM, venus de toute la France, ont investi "dans le calme" le centre de recherche de Limagrain, tandis que des salariés du semencier étaient bloqués à l'extérieur du bâtiment. Des gendarmes et des agriculteurs de la FNSEA étaient également sur place.

"On est venu faire une inspection citoyenne. En France, on n'a pas Monsanto mais on a Limagrain, qui continue de travailler sur les OGM de manière détournée", a déclaré Emma, une faucheuse volontaire qui souhaite rester anonyme. "Limagrain travaille sur un nouveau procédé transgénique qui consiste a créer des mutations directement sur le génome de la plante. Ils sélectionnent ensuite les semences qui ont des mutations intéressantes puis profitent du flou total de législation en la matière pour déposer des brevets" , a dénoncé Maïté, une autre faucheuse présente sur place.

Une réunion est en cours entre la direction et une dizaine de faucheurs volontaires "pour parler des recherches effectuées" à Chappes. La coopérative Limagrain est le 4e semencier du monde avec sa branche Vilmorin, derrière les américains Monsanto, Dupont Pioneer et le suisse Syngenta.

A Chappes, des chercheurs planchent dans l'unique laboratoire français travaillant sur des OGM résistants aux maladies et aux ravageurs mais aussi sur des OGM adaptés à des situations de sécheresse.  La direction de la coopérative agricole n'était pas joignable dans l'immédiat.

 


http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/2014/11/06/des-faucheurs-volontaires-occupent-les-locaux-de-limagrain-586568.html

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans FAUCHEURS VOLONTAIRES
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 00:16

 

 

 

Avignon : l'INRA occupé par les faucheurs volontairesmanif-contre-GENIUS-copie-2.jpg

Les "faucheurs volontaires" ont occupé les locaux avignonais de l'Institut National de Recherche Agronomique pendant quelques heures, pour protester contre un projet de recherche sur des tomates transgéniques.

 

 

 

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2014/10/02/avignon-l-inra-occupe-par-les-faucheurs-volontaires-563504.html

 

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/action-de-faucheurs-volontaires-contre-les-ogm-a-l-inra-avignon-02-10-2014-4182743.php 

 

http://www.laprovence.com/actu/leco-en-direct/3065672/ogm-manifestation-contre-le-projet-genius.html

 


 

 


Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans FAUCHEURS VOLONTAIRES
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 23:10

 

 

 

 

 

 

 

 

PORT de Lorient, SPACE de Rennes; deux lieux, deux actions de désobéissance civique pour un même but.

Vendredi 19 septembre 2014, nous, Faucheurs Volontaires venant de toute la France, avons agis de façon non violente dans deux actions différentes et éloignées de désobéissance et de résistance civique (et physique) :

- Au port de Lorient 3.500 tonnes de soja provenant d'Amérique du sud ont été neutralisées en les rendant impropres à la consommation par une quarantaine de Faucheurs volontaires d'OGM.

- Au SPACE de Rennes, l'Assemblée Générale de Nutrinoë (anciennement AFAB) a longuement été perturbée et retardée par une action d'une trentaine de faucheurs volontaires d'OGM. Scandant des slogans anti-OGM et répandant du soja sur les lieux de l'AG, nous avons essayé d'empêcher la tenue de la réunion avant d'être délogés un par un de la salle par les gros-bras de la sécurité. De l'information sous forme de tracts et d'explications au public dans l'enceinte du SPACE a prolongé cette intervention quelque peu houleuse.

Ces actions font suite à une série d'actions depuis 2006 (occupations de silos portuaires, blocage de l'activité de nombreuses coopératives agroalimentaires utilisant maïs et soja transgéniques...) visant à obtenir :
- un moratoire de l'importation du soja GM.
- un changement de politique agricole notamment sur la culture et l'utilisation de graines oléo-protéagineuses comme le lupin blanc, le pois, la féverole, la luzerne etc... pour une autonomie en protéines végétales et pour faire cesser les dommages sanitaires et environnementaux liés aux importations massives d'aliments transgéniques.
- un étiquetage des produits contenant des OGM et des produits animaux provenant d'animaux nourris aux OGM (transgéniques ou mutagènes)
Ci-dessous joints, des liens des actions et réactions.

Merci à tout ceux qui sont venus.

http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient-les-anti-ogm-denaturent-3-500-t-de-soja-20-09-2014-10348388.php?utm_source=rss_telegramme&utm_medium=rss&utm_campaign=rss&xtor=bretagne::morbihan::homepage

http://www.letelegramme.fr/lorient-40-faucheurs-volontaires-a-kergroise-19-09-2014-10348125.php
http://www.ouest-france.fr/anti-ogm-les-faucheurs-volontaires-en-action-au-port-de-lorient-2836676
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/2014/09/19/anti-ogm-une-action-des-faucheurs-volontaires-au-port-de-lorient-554174.html
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/aliments-du-betail-bretagne-les-aliments-pour-bovins-une-voie-d-avenir-pour-les-fabricants-nutrinoe-93885.html
http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/space-2014-france-second-fabricant-aliments-europe-15-09-2014-159410?55_source=Ouest-France&55_action=sousdomaine_ofentreprises&55_emplacement=coldroite_rss

 

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans FAUCHEURS VOLONTAIRES
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 15:35

http://www.leprogres.fr/rhone/2014/06/25/des-faucheurs-volontaires-occupent-des-locaux-de-l-inra-a-lyon


 RHONE . Des faucheurs volontaires occupent des locaux de l’INRA à Lyon
Des dizaines de «Faucheurs volontaires» occupaient mercredi matin des locaux de l’ENS Lyon, où sont situés des laboratoires de l’INRA, pour s’opposer à des travaux de recherche sur le maïs transgénique.

 

inra

Selon la directrice de la communication de l’ENS, Aude Riom, une trentaine de personnes environ occupent, depuis 08H45, un hall du bâtiment et «la situation est tout à fait calme».
Selon un des occupants, Christian Foilleret, cette action est destinée à «dénoncer les recherches actuellement menées dans les laboratoires INRA Reproduction et Développement des Plantes (INRA-RDP), dans le cadre du projet Genius».

Ce projet, qui a débuté en septembre 2012, regroupe des recherches sur la transgénèse, pour neuf espèces cultivées, dont sept utilisées pour l’alimentation humaine: blé, maïs, riz, colza, tomate, pomme de terre, peuplier, pommier, rosier.
Dans un communiqué, les «Faucheurs et Faucheuses Volontaires» indiquent que Genius n’est pas un projet de recherche fondamentale, mais qu’il est «destiné à produire de nouvelles variétés brevetées de plantes cultivables transgéniques».

Affirmant que l’Inra est associé dans ses recherches à cinq entreprises privées, dans un projet financé par des fonds publics, l’association affirme «refuser que l’argent public serve à la recherche sur les OGM transgéniques».
Selon M. Foilleret, les occupants entendent rester sur place dans l’attente d’une réponse favorable à leur demande de rendez-vous avec la secrétaire d’Etat à la Recherche, Geneviève Fioraso.

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans FAUCHEURS VOLONTAIRES
commenter cet article
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 00:17

 

http://alsace.france3.fr/2014/05/14/les-faucheurs-d-ogm-l-inra-le-delibere-de-leur-proces-en-appel-cet-apres-midi-476625.html

 

 

ogm_3_0.jpg

 

Cinquante-quatre faucheurs volontaires qui avaient détruit en 2010 une parcelle de vigne transgénique expérimentale ont été relaxés mercredi par la Cour d’appel de Colmar, qui a jugé que l’Etat n’aurait jamais dû autoriser cet essai aux risques mal estimés.

 

Selon la Cour, l’arrêté ministériel autorisant l’Institut national de recherche agronomique (Inra) à tester ces OGM au milieu du vignoble alsacien était «illégal» car il y a eu «une erreur manifeste d’appréciation des risques inhérents» à l’expérience, réalisée dans un environnement non confiné.

 

La Cour a notamment critiqué l’absence d’une «véritable étude d’impact». L’essai étant illégal, il n’y a «donc pas de délit de destruction d’une parcelle de culture d’OGM autorisée», a expliqué de manière didactique le président de la Cour d’appel de Colmar, Bernard Meyer.

 

La Cour a cependant reconnu les prévenus coupables de «violation de domicile», mais les a dispensés de peine.

 

«C’est exceptionnel, c’est la première fois qu’on est relaxés en appel. La Cour nous a apparemment vraiment entendus et a pris conscience de son rôle en disant que l’autorisation ministérielle était illégale», s’est aussitôt félicité Jean-Pierre Frick, l’un des porte-paroles du collectif des faucheurs volontaires présents au prononcé de l’arrêt. A l’issue de l’audience en mars, des amendes avaient été requises par le ministère public à l’encontre des 54 faucheurs.

 

Lors du procès de première instance en octobre 2011, la plupart d’entre eux avaient été condamnés par le tribunal correctionnel de Colmar à deux mois de prison avec sursis. Six d’entre eux, considérés comme récidivistes, avaient écopé d’une amende de 1.200 euros. - Un 'encouragement' pour les faucheurs - Collectivement, les faucheurs avaient par ailleurs été condamnés à verser quelque 57.000 euros de dommages à l’Inra, somme dont ils se sont acquittés.

 

Leur procès en appel devant la cour de Colmar ne portait pas sur ces dédommagements mais uniquement sur le volet pénal de l’affaire. Les faucheurs volontaires voient dans la décision de la Cour d’appel «un encouragement à se botter les fesses» et «un signe à l’heure des négociations en catimini du traité transatlantique» de libre échange entre l’UE et les Etats-Unis, où les cultures de nombreux OGM interdits en Europe sont autorisées. Le délit de «dégradation d’une parcelle OGM autorisée», créé en 2008, est passible de trois ans de prison et 150.000 euros d’amende.

 

L’affaire remonte au 15 août 2010. Ce jour-là les militants venus de toute la France avaient entièrement détruit plusieurs dizaines de pieds de vigne OGM, cultivés sur une parcelle de l’Inra de Colmar. Avec cette expérimentation en plein air l’organisme public de recherche voulait tester la résistance de porte-greffes de vignes génétiquement modifiés à une maladie virale de la vigne, le court-noué. Après leur action, les militants avaient attendu sur place l’arrivée de la police.

 

Lors du procès en appel, la défense avait plaidé la relaxe, en soulevant «l’état de nécessité», avait alors expliqué à l’AFP Me Jérôme Bouquet-Elkaïm, du barreau de Rennes. Il faisait référence à un article du code pénal qui rend «pénalement non responsable» celui ou celle qui agit «face à un danger actuel ou imminent».

 

Dans un communiqué, l’Inra a estimé «que la culpabilité des prévenus reste établie» et affirmé avoir «parfaitement respecté la réglementation en vigueur». Mais au-delà de la procédure judiciaire, le président de l’institut François Houllier a déploré mercredi dans une tribune la «paralysie de la recherche publique sur les OGM», en raison de la destruction systématique des champs d’expérimentation. «Pouvons-nous renoncer à étudier - comme l’exige souvent la société - leurs impacts environnementaux ou sanitaires alors que leur expansion mondiale est une réalité ?», s’est-il encore interrogé.

 

AFP

 

http://www.liberation.fr/societe/2014/05/14/la-cour-d-appel-de-colmar-relaxe-54-faucheurs-de-vignes-ogm_1017198


http://www.lalsace.fr/actualite/2014/05/14/la-cour-d-appel-relaxe-54-faucheurs-de-vignes-ogm

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans FAUCHEURS VOLONTAIRES
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 01:31

faite-des-graines-clarines--2-.jpg

 

Dimanche 18 mai 2014 de 9h à 18h.

Dimanche 18 mai 2014, à la Ferme des Clarines, entre Saint Maurice sur Dargoire et Bellevue, venez à la "Faites des graines"! 

- Conférences permaculture avec Meiyna VERNET de Jardins Vivants

- Faire ses graines avec Valérie ABATZIAN du Réseau Semences Paysannes

- Repas Paysan

- Musiques

- Troc de graines et de plants (pensez à en apporter)

- Marché artisanal de plants et de graines

- Spectacle clownesque sur les semences

- Ateliers compost et spirale aromatique

Organisée par le Collectif de la maison des semences du Rhône en collaboration avec ARPE.

En savoir plus sur l'association ARPE

 

 

Adresse : Ferme des Clarines - Thurigneux • 69440 Saint Maurice sur Dargoire
Tél. : 04 78 81 51 01

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans Conférences-débats-manifestations
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 15:16

 

Action des faucheurs contre des « Ogm cachés »


Les Faucheurs Volontaires d'Ogm ont « neutralisé » mercredi près de Toul en Meurthe-et-Moselle une plate-forme d'essai de colzas tolérants aux herbicides, qu'ils considèrent comme des « Ogm cachés ».


La plate-forme destinée à « vulgariser auprès des paysans » cette culture est gérée par le Cetiom (Centre Interprofessionnel des oléagineux), « l'un des principaux pourvoyeurs de ces technologies », expliquent les Faucheurs dans un communiqué.

Contacté par l'AFP, le Cetiom a confirmé le fauchage sur une de ses parcelles mercredi. Pour les faucheurs, ce colza a été rendu tolérant « à des herbicides appliqués directement sur les feuilles, et cela par une manipulation génétique protégée par un brevet. Ce sont des OGM obtenus par mutagénèse ». Ils regrettent qu'ils soient « exclus du champ d'application de la directive sur les OGM ».

Des arguments rejetés en bloc par le Cetiom. « Sur ce colza, il n'y a pas de modification génétique au sens OGM. La mutagénèse est un outil de sélection pour révéler la variabilité génétique (...). On est pas dans du transgénèse », a dit à l'AFP André Merrien, directeur des études et recherches au Cetiom. Il rappelle que la culture de ce colza tolérant aux herbicides est légale et qu'elle permet notamment aux agriculteurs de réduire par 10 les quantités d'herbicides utilisées. Il s'agit donc pour lui « d'une innovation compatible » avec le plan Ecophyto du gouvernement qui vise à réduire l'usage des pesticides.

Les Faucheurs s'étaient déjà attaqués à des parcelles de tournesol résistant aux herbicides. A ce jour, aucun OGM n'est cultivé sur le territoire français. Le gouvernement est en train d'essayer de garantir l'interdiction de la culture de maïs OGM avec une loi, qui doit être examinée par l'Assemblée nationale le 10 avril. La culture du maïs transgénique de Monsanto, le MON810, est autorisée par l'Europe. 



http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/action-des-faucheurs-contre-des-ogm-caches-202-99567.html

 

 

 

CP Fauchage colza OGM en Lorraine 020414

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans FAUCHEURS VOLONTAIRES
commenter cet article
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 01:00

 

 

APPEL A MOBILISATION  produits_prohibes_T1.jpg

 

sur :
 


http://rhone.confederationpaysanne.fr/pas-contrebandiers-paysans_671-actu_2932.php

 

 

Pour une libre utilisation des semences, levains, levures, ferments

et autres préparations naturelles

 
 PAS CONTREBANDIERS, PAYSANS !
TOUS à LYON vendredi 4 avril !

 

 
 
pour une action symbolique et éclair
  
 
 
Rdv à 10h30 place Antonin Poncet (proche Bellecour)
Action à 11h30
Pique-nique et fin d’action à 12h
  
 
Habillés en bagnards, avec des boulets aux pieds, nous irons symboliquement remettre aux douanes des produits potentiellement considérés comme des contrefaçons : du pain au levain fermier, un fromage fermier, un vin vinifié avec des levures indigènes, un purin d'ortie et des semences paysannes.
Cinq bagnards porteront chacun un produit (un gros pain, une grosse bouteille...).
Apportez des chaînes et venez vous enchaîner avec eux !

A 4 jours de l'arrivée de la Loi d'Avenir Agricole au Sénat, l'enjeu est de sensibiliser l'opinion avec une bonne reprise presse, pour appuyer les amendements que nous avons déposés avec le Collectif
« Semons la biodiversité ».

Il faut aussi relayer massivement la pétition cyberacteur en lien sur
 
http://rhone.confederationpaysanne.fr
 
  

Votre signature enverra un courriel à votre sénateur ainsi qu'à Didier Guillaume, sénateur rapporteur de la Loi d'Avenir Agricole en discussion actuellement.


Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans Conférences-débats-manifestations
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • : AGIR POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, POUR LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE, POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE.....
  • Contact

Recherche