Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 15:04

VIGNE OGM 

 

OGM : la répression n’est pas une solution

 

 

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne - 18 janv 2011

 

La cour d'appel de Colmar a alourdi, lundi 17 janvier, la peine prononcée contre Pierre Azelvandre,

militant anti-OGM, faucheur volontaire qui avait arraché des pieds de vigne transgénique à l'INRA de Colmar.

Cette annonce intervient dans un contexte de suspicion autour des OGM et des organisations agricoles.

 

lire :

http://www.confederationpaysanne.fr/ogm_la_repression_n_est_pas_une_solution_23.php&actualite_id=1765

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans OGM
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 14:58

yannick_chenet.jpg 

photo yannick chenet

 

 

 

Le Collectif Vigilance OGM du Rhône  adresse ses condoléances à sa famille et à ses proches, et salue le courage et la volonté de Yannick qui s'est battu pendant huit ans contre la maladie. Sa détermination lui a permis de faire admettre le caractère professionnel de cette maladie, liée à l'utilisation des pesticides.


Du courage, il en faut, pour témoigner, comme il l'a fait, à contre-courant des comportements habituels du monde agricole.

 

Combien de paysans sont malades ou morts, sans qu'on ait cherché à établir une relation entre leur maladie et les pesticides ?

 

Combien de temps entendra-t-on encore le discours hypocrite des industriels "nos produits correctement utilisés ne présentent aucun risque" ?

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans alertes consommateurs
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 20:52

 

Projection du film SEVERN la voix de nos enfants de J.P. JAUD

 

ciné le Toboggan, DECINES

  

http://www.letoboggan.com/Severn-la-voix-de-nos-enfants.html

 

En 1992, au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, Severn Cullis-Suzuki, une enfant de 12 ans interpellait les dirigeants du monde entier sur la situation humanitaire et écologique de la planète.
Le réalisateur de « Nos enfants nous accuserons » propose une mise en regard du discours de Severn en 1992 avec la vision qu'elle porte sur le monde en 2009. Que s'est-il passé depuis 18 ans ? Quels sont les engagements environnementaux qui ont été tenus ? A quelles urgences et nouveaux défis le monde doit-il faire face ?

 

 

La projection sera suivie d'une rencontre avec des membres d'associations éco-citoyennes parmi lesquelles Naturama et l'A.R.P.E. (Association Réflexion Propositions Pour l'Environnement).

 

Avec le tram T3-Lea, venir au Toboggan, c'est rapide et facile !
Départ de la Part-Dieu, passage à Villeurbanne, correspondance avec le métro A à Vaulx-en-Velin La Soie,

arrêt Décines Centre.

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans Conférences-débats-manifestations
commenter cet article
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 11:20

 

 

 

                                                                                                                                                                              OGM-J-en-veux-pas.png

Quinze OGM, pour la plupart des maïs, sont en attente d'une autorisation. Deux OGM sont actuellement cultivés dans l'UE: le maïs MON810 de l'Américain Monsanto, qui demande le renouvellement de cette autorisation, et la pomme de terre OGM Amflora développée par le groupe allemand BASF. 

 

l'initiative citoyenne Européenne clarifiée, le moratoire sur les OGM s'impose

 

 

 

http://fr.euronews.net/2010/12/15/l-initiative-citoyenne-europeenne-vraiment-sur-les-rails/

 

 

 

lien vers GREENPEACE 

 

 

  

BARROSO pas content

 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i3oTHeUF9GtUmReAUlyxnAd-uscg?docId=CNG.e62374fd0d8248f35dca987ac40461fe.8e1

 

 

 

 

Une pétition signée par plus d'un million de citoyens de l'UE appelle M. Barroso a "décréter un moratoire sur l'introduction des plantes génétiquement modifiées en Europe et à mettre en place un organisme éthique et scientifique indépendant chargé de mener à bien la recherche sur l'impact des OGM et déterminer leur régulation".

 

 

 

Lancée en mars par Greenpeace et le mouvement Avaaz au plus fort de la polémique sur les OGM, après l'autorisation de culture donnée à l'Amflora, une pomme de terre génétiquement modifiée développée par le groupe allemand BASF, elle a été remise à la Commission jeudi dernier.

 

 

Elle a été jugée non conforme au droit d'initiative prévu par le Traité de Lisbonne, car "le nouveau régime n'est pas encore en vigueur", a souligné José Manuel Barroso.

 

Les gouvernements européens ont donné leur feu vert mardi au projet d'initiative citoyenne qui doit être approuvé mercredi par le Parlement européen. Les Etats devront ensuite le ratifier pour permette son entrée en vigueur, prévue au mieux en 2012.

L'initiative lancée par Greenpeace et Avaaz reste recevable ont affirmé mardi les chefs des groupes Socialiste, Liberal et Vert du Parlement européen.

 

"Elle doit être mise en stand by", a plaidé le co-président des Verts Daniel Cohn-Bendit. "Il serait incompréhensible de recommencer à rassembler un million de signatures", a soutenu le liberal Guy Verhofstadt. "Ce serait inadmissible pour ceux qui ont fait confiance au traité de Lisbonne", a estimé le socialiste Martin Schulz.

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans OGM
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 14:27

Contre le démantèlement des terres agricoles et la spéculation : soyons nombreux-ses aux 50 ans de la SAFER
 
 
Le 2 décembre au Palais des congrès, le Fédération Nationale des SAFER (Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural) fête les 50 ans de ces organismes, avec Gérard Collomb, Dacian Cialos (commissaire européen à l’agriculture), Bruno Lemaire, et les habitué-e-s des petits-fours de la cogestion agricole.
 
Les SAFER sont des organismes publics-privés qui ont pour objectif initial la répartition et le maintien des terres agricoles (face à la concentration et à l’urbanisation). En réalité, 50 ans après leur création, de nombreux exemples montrent que ces structures participent avec les autres (Crédit Agricole, Chambres d’Agriculture, ADASEA) à favoriser la perte du bâti agricole au profit des zones résidentielles, et l’agrandissement de fermes déjà bien trop grande pour être viables et transmissibles.
 
A l’appel de militant-e-s de la Confédération Paysanne, de Reclaim the Fields et d’autres, un rassemblement est organisé dès 10h sur place, pour rappeler aux organismes agricoles que sur la question foncière, pour les paysan-ne-s, l’heure n’est toujours pas à la fête.
Dès 10h : rassemblement, vin chaud, buffet, témoignages.
Palais des congrès de Lyon, cité internationale.
Quai Charles de Gaulle, Lyon 6ème (bus 4).

 
 
 
voir ce lien  :
 

 
 
Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans Conférences-débats-manifestations
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 15:25

  

 

 

MOUVEMENT NATIONAL CONTRE LA REFORME DES RETRAITES


APPEL de Vigilance OGM 69 à MANIFESTER samedi 6 Novembre


Vigilantes, Vigilants, Bonjour,

Faisons une entorse à nos habitudes de n'échanger qu'au sujet des problèmes liés aux OGM et à l'agrobusiness.

Parceque la situation est grave et qu'elle nous concerne tous : jeunes, moins jeunes, paysans, salariés du public et du privé...

Nous devons TOUS réagir


Le comportement du gouvernement face aux nombreuses et massives mobilisations de la rue démontre à quel point il est guidé par des orientations dogmatiques basées sur l’iniquité sociale et le refus de dialogue.


Devant cet autisme gouvernemental face au refus par les français de la réforme des retraites, le Collectif Vigilance OGM69 soutient les divers mouvements de protestations et se rassemblera pour manifester ce samedi 6 novembre.

RV à 14H Avenue Jean Jaurès au n° 127, Bar de l'Europe
c'est à mi-chemin de la place J.Macé et de la place Jaurès
signes distinctifs : tous T-shirts , badges , banières anti-ogm



- POUR un système basé sur la justice sociale et sur l’égalité, sur la répartition et la solidarité
- POUR la participation de tous les revenus et pas seulement de ceux du travail
- POUR l’utilisation des ressources obtenues par la taxation des revenus financiers spécifiquement pour relever les plus petites retraites,
et POUR une vraie prise en compte de la pénibilité du travail.


- POUR dire
STOP aux RETRAITES de MISERE !

Pour la suspension de la réforme et la mise en place de véritables négociations au cours desquelles TOUS les français seront représentés!

Les droits de l'homme ne doivent pas s'arrêter là ou commencent ceux des affaires

TOUS DANS LA RUE LE 6 NOVEMBRE
amplifions la mobilisation pour le retrait de la réforme de SARKO!

2 HEURES DE MOBILISATION POUR GAGNER DES ANNEES !

rejoignez-nous !





Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans Conférences-débats-manifestations
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 22:30

logo_faucheurs_miniature.png

http://www.monde-solidaire.org/spip/spip.php?article5425

MARMANDE, Lot et Garonne

Le procès de Marmande qui se tiendra les 11 et 12 Octobre sera un évènement marquant de la lutte contre les OGM :

- Le nombre de prévenus (87) rend son impact médiatique imprévisible.

- Les faits reprochés sont juridiquement bénins.

- L’acharnement des promoteurs du MON 810 à en faire un symbole, le rend grotesque.

Pour toutes ces raisons, nous invitons les FV, ex-FV et sympathisants locaux de cette cause à se déplacer en masse pour témoigner ces deux jours là, leur solidarité et pour faire que ce procès ait un retentissement national.

Pour chauffer l’ambiance, il est prévu que les festivités démarrent le Dimanche 10 et se poursuivent éventuellement le 13 octobre. Le programme est finalisé (voir le programme).

PDF - 94.1 ko

Programme du procès de Marmande

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans FAUCHEURS VOLONTAIRES
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 13:19

Dans le cadre de la

                                                                                                                                                                                                   -OGM-copie-1.jpg

 

journée mondiale de l’alimentation des Nations Unies - 16 octobre

 

 

et à l’initiative de Via Campesina, une mobilisation se met en place autour de cette journée (texte d’appel en pièce jointe). 

Samedi 16 octobre14h. RdV place de la République Lyon 2e
Intervention sur deux aspects :
· critique de l'agribusinees, dont Monsanto et de ses alliés et présentation d'alternatives (vitrine, interpellation, mini débat ...) comprenant

- première déambulation avec pancartes et tracts sur le thème Monsanto
· « vitrine » (présentation de produits locaux bio, pommes, châtaignes, maïs, semences, etc ..) avec interpellation des passants.
le lieu n'est pas encore défini.

-------------------------------------------------------------------------------------------
Voici un petit résumé de ce qui a été décidé à la 1ère réunion de préparation de la journée du 16 octobre 2010.
Etaient présents des membres d'Attac, de la Conf, des élus de la Région R.A., Vigilance, Faucheurs Volontaires.
Le 14 octobre il y aura une conférence de presse dans un café à Lyon à 11 heures.
Le 16 octobre, nous nous rassemblerons à 14 heures Place de la République pour un die-in, c'est à dire que nous nous couchons tous et le Crieur de La Croix Rousse alertera la population en énumérant l'historique de Monsanto.
Puis nous déembulerons dans la rue avec des panneaux et des tracts jusqu'à la Place Bellecour où nous installerons un marché. Jean-Luc apportera de grands paniers de pommes, Olivier Keller des chataignes, il y aura également des paniers de maïs population, la liste n'est pas exhaustive.
Il y aura ce jour-là une autre manif contre la politique de Sarko sur les droits des étrangers, s'ils arrivent à Bellecour, nous pourrons les rejoindre afin de débattre.
Samedi 9 octobre cueillette des pommes chez Jean-Luc à 9 heures. Il y aura un atelier "confection de panneaux". Pensez à apporter des bombes de peinture, des markers, des grands cartons et des draps!

prochaine réunion pour un dernier point : mercredi 13 octobre – 19h. –  
lieu prévu à confirmer : 
Maison des Passages 44 rue st georges lyon 5

 

 

 

                                                         /////////////////////////////////////////////

   

 

                           APPEL A MOBILISATION LE 16 OCTOBRE 2010

POUR UNE EUROPE SANS OGM CONTRE MONSANTO ET L’AGROBUSINESS

 

A l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation déclarée par les Nations Unies, le 16 octobre, la Vía Campesina invite à organiser des actions pour dénoncer le rôle des entreprises de l’agrobusiness telles que Monsanto dans la destruction et l'accaparement de la biodiversité et du vivant. Cet appel s’intègre à la semaine d’actions pour une justice climatique et sociale.

 

 

   

 

En France, les associations suivantes se sont réunies, les Amis de la Conf’, les Amis de la Terre, ATTAC, Combat Monsanto, la Confédération paysanne, Loiret sans OGM, Nature et Progès, OGM Danger, Vigilance OGM 18, pour lancer un appel à une semaine de mobilisation autour de la journée du 16 octobre.

Cette mobilisation s’inscrit en réponse à la politique de la Commission Européenne qui multiplie les cadeaux à l’agro industrie. En mars 2010, la Commission autorisait, pour la première fois depuis 12 ans, la culture d'un OGM: la pomme de terre Amflora de BASF.

En juillet, la Commission Européenne approuvait à l’importation pour l’alimentation animale et humaine plusieurs maïs OGM dont deux de Monsanto et un de Syngenta.

C’est également en juillet que le commissaire à la santé et aux consommateurs, John Dalli, a fait sa proposition de renationalisation des décisions en matière d’OGM afin de débloquer le processus européen d’autorisation des OGM, allant ainsi à l’encontre de la volonté des citoyens.

Le gouvernement français n’est pas en reste puisque, après avoir autorisé un nouvel essai OGM (vigne) au printemps, pour la première fois depuis la clause de sauvegarde sur le MON 810, le ministre de l’Agriculture, Bruno Lemaire, a inscrit le 20 juillet, au catalogue français, 36 variétés de maïs génétiquement modifié Mon810 et deux variétés de maïs GM T25 à la demande de plusieurs entreprises semencières. Cela pourrait laisser entrevoir une mise en culture de multiplication de semences T25 pour l’exportation dès la saison prochaine en 2011, voire des cultures massives de MON 810 si John Dalli met fin au moratoire français en reconduisant comme il l’a promis son autorisation dès le mois de décembre. Notre mobilisation est donc indispensable pour obtenir la reconduction du moratoire français sur le MON 810 et son extension au T25 ainsi qu’à la pomme de terre amflora.

Au vu de ces éléments, ces organisations appellent à réagir et à multiplier les initiatives en France pour une Europe sans OGM, contre Monsanto et les entreprises de l’agro-industrie destructrices de la biodiversité ( Syngenta, Pioneer, Limagrain, Bayer,BASF, Maïsadour-Euralys…).

Au cours de cette semaine, le procès de 87 faucheurs volontaires aura lieu à Marmande (Lot et Garonne) pour un fauchage de MON 810 en septembre 2006..

D’autres actions sont déjà programmées autour du 16 Octobre dans diverses régions françaises et dans différents pays européens

pour une Europe sans OGM.

  

  

 

Rejoignez cet appel le 16 octobre pour rejeter le rôle de Monsanto et des entreprises de l’agro business sur notre monde et organisez localement votre action !

  

Les informations sur les différentes mobilisations en France seront disponibles sur le site http://www.combat-monsanto.org

 

Si vous souhaitez vous aussi organiser une action près de chez vous, contactez le collectif Combat Monsanto: contact@combatmonsanto.org

 

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans Conférences-débats-manifestations
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 12:58

A lire absolument. Un article très argumenté sur

la place des lobbys dans EFAS( L'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments ).



http://jose-bove.eu/index.php?post%2F2010%2F09%2F29%2FLiaisons-dangereuses-%3A-EFSA-sous-contr%C3%B4le-de-l-agro-industrie

José Bové a dénoncé en conférence de presse, les liens entre
le lobby agro-alimentaire pro-OGM et l'EFSA, l'agence
européenne censée produire une expertise indépendante à la
commission européenne sur la sécurité de la chaine alimentaire.
Ci-dessous son communiqué de presse ainsi que les articles
déjà parus dans le Monde et Libération. **
*

COMMUNIQUÉ DE PRESSE -* Bruxelles, le 29 septembre 2010

_OGM/EFSA_

José Bové demande la démission de Diana Banati

L'EFSA - l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments - a
été créée en 2002 suite aux scandales de la vache folle et de
la dioxine. Elle a une mission claire, assurer aux 500
millions de consommateurs que les produits qu'ils consomment
ne sont pas dangereux pour la santé ou pour l'environnement.

L'EFSA est infiltrée par l'ILSI, par le plus vaste lobby
agro-alimentaire de la planète qui regroupe les 400 plus
grandes entreprises de la chaine alimentaire (dont Monsanto,
Cargill, Nestlé, Bayer, BASF, Coca-Cola..)

En juillet 2008, Madame Banati est devenue Présidente du
Conseil d'Administration de l'EFSA. Pour y parvenir, elle a
menti dans sa déclaration d'intérêt en ne se reconnaissant
qu'un rôle mineur au sein de l'ILSI. Elle est en fait Membre
du Conseil des Directeurs de ce lobby agro-industriel. Hier
soir, dans la précipitation l'EFSA a modifié la déclaration
d'intérêt de Mme Banati pour réparer cette curieuse omission.
Cette pratique est scandaleuse !

José BOVE, VERTS/ALE, vice président de la commission de
l'agriculture du Parlement européen, a déclaré ce matin lors
d'une conférence de presse :

"J'ai alerté le Commissaire John Dalli le 14 juillet sur ce
conflit d'intérêts qui empêche l'ESFA de remplir son rôle et
de délivrer des opinions scientifiques impartiales. Je lui ai
remis en main propre la déclaration d'intérêt de Mme Banati et
je lui ai suggéré de proposer rapidement une autre
personnalité pour remplir cette fonction. Je l'ai également
alertéE sur la nature de l'ILSI et sur les intérêts financiers
que cet institut défend. Deux mois et demi plus tard, la
Commission européenne n'a toujours pas réagi.

Vue la situation, l'Union européenne doit décréter un
moratoire total sur les OGM et suspendre les autorisations
qu'elle a données. Le mode de fonctionnement de l'EFSA doit
être revu de fond en comble comme l'a demandé à l'unanimité le
Conseil des Ministres de l'Environnement en décembre 2008.
L'Autorité Européenne devra en particulier disposer de moyens
financiers conséquents pour pouvoir mener en toute
transparence une évaluation scientifique, économique, sociale
et environnementale des risques liés à l'utilisation des OGM
en agriculture."

dossier presse complet téléchargeable sur :
http://www.jose-bove.eu



Europe : le lobby OGM infiltré à la tête de la sécurité alimentaire

Diána Bánáti, la présidente de l'agence qui délivre les autorisations
d'importation, a maquillé son CV pour minorer son passé dans l'agrobusiness.

Réagir
http://www.liberation.fr/economie/01012293046-europe-le-lobby-ogm-infiltre-a-la-tete-de-la-securite-alimentaire#


Par *JULIE MAJERCZAK* Correspondance à Bruxelles, *JEAN QUATREMER*
BRUXELLES (UE), de notre correspondant

http://www.liberation.fr/economie/01012293046-europe-le-lobby-ogm-infiltre-a-la-tete-de-la-securite-alimentaire#


La Commission européenne a toujours été l?amie des OGM, comme en
témoignent les 125 autorisations d'importation accordées depuis 1998.
Mis à part les six dossiers retirés par les industriels eux-mêmes, on ne
compte absolument aucun refus en douze ans ! Les instances
communautaires écartent systématiquement les objections avancées tant
par les scientifiques que les autorités sanitaires nationales ou les
associations de défense de l'environnement. La création, en 2002, de
l?Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA), au lendemain du
scandale de la vache folle, n'a strictement rien changé à ce biais
favorable aux champions des biotechnologies. Et pour cause : la
Commission a peuplé l'AESA de personnalités acquises à la cause des OGM
quand elles ne sont pas directement issues de l?industrie elle-même.
José Bové, eurodéputé vert et vice-président de la commission
agriculture du Parlement européen, vient ainsi de lever un beau lièvre :
la présidente du conseil d'administration de l'AESA, la Hongroise Diána
Bánáti, a dissimulé qu'elle avait été membre du comité des directeurs de
la branche européenne de l'International Life Science Institute (Ilsi),
le/«lobby de l'agrobusiness»,/ comme le qualifie Bové.

*Dangers. *Cet organisme prétend donner des conseils scientifiques
indépendants dans tous les domaines agro-alimentaires, alors qu'il ne
fait que reprendre à son compte les données fournies par ses membres, au
rang desquels on compte tous les grands des OGM que sont Monsanto,
Syngenta, Bayer, BASF, etc. L'Ilsi s'est par exemple illustré aux
Etats-Unis en fournissant des études «scientifiques» sous-estimant les
dangers du tabac, ce qui a conduit la justice américaine à s'intéresser
à son fonctionnement. A la suite de cette affaire, l'Organisation
mondiale de la santé l'a retiré de sa liste d'organisations
«partenaires». On retrouve aussi l'Ilsi dans l'affaire du Teflon créé
par le groupe DuPont : son étude prouvant l'innocuité de cette matière
ne reposait sur aucune base sérieuse

Nommée membre du conseil d?administration en 2006, sur proposition de la
Commission et décision du Conseil des ministres, Diána Bánáti a été élue
présidente de l'Agence européenne de sécurité alimentaire en 2008, puis
réélue en juillet cette année. C?est en épluchant sa «déclaration
d'intérêt» que José Bové a découvert le pot aux roses. Elle avait
simplement mentionné qu'elle avait été /«membre du comité scientifique
de l'Ilsi»/ et juré aux députés européens /«[qu']elle n'a jamais été
approchée par des lobbyistes»./

/«Un conflit d'ntérêts scandaleux»,/ s'emporte José Bové, qui exige
sa/«démission immédiate»/. /«J'ai averti la Commission le 14 juillet,
j?attends toujours une réponse.»/ L'ancienne ministre de l'Environnement
Corinne Lepage, elle aussi députée européenne, est sur la même longueur
d?ondes : /«Il est choquant qu'

'aucun contrôle des déclarations
d'intérêts ne soit effectué par la Commission européenne. Si des gens
représentent l'industrie, qu?ils se présentent en tant que tel.»/ Joints
au téléphone, ni la Commission ni l'AESA n'ont souhaité faire de
commentaire sur cette affaire.

Depuis l'origine, les écologistes dénoncent le mode de fonctionnement de
l'AESA : elle ne mène aucune étude elle-même, mais s'appuie sur les
dossiers transmis par les industriels à qui il appartient de démontrer
l'innocuité de leurs produits. Autre lacune de taille : aucune
évaluation des risques à long terme n'est exigée. Alors que pour les
pesticides, les industriels doivent tester leurs substances sur des rats
durant deux ans, pour les OGM, trois mois suffisent.

*Positifs. *La composition de l?AESA explique sans aucun doute cette
coupable inclination. Car Diána Bánáti n'est pas un cas isolé. En avril,
l'ancienne directrice du département OGM de l'AESA, Suzy Renckens, a été
embauchée par l'agrochimiste Syngenta. L'actuel président du comité
scientifique OGM de l'agence, le professeur Harry Kuiper, est, par
ailleurs, le coordinateur d'Entransfood, un projet soutenu par l'UE
visant à /«favoriser l'introduction des OGM sur le marché européen et
rendre l'industrie européenne compétitive»/. On comprend mieux pourquoi
les avis de l'agence sont toujours positifs. Quelles que soient les
objections, elle ne change pas d'avis. Ainsi, dans le cas du maïs
MON 810 de Monsanto, la Commission lui a demandé à trois reprises son
avis, des études récentes, notamment de l?Institut Pasteur, ayant mis en
avant les incertitudes existantes sur les effets à long terme de cet
OGM. L'AESA n'a pas revu sa copie. Or, les avis de l'agence sont
cruciaux, la Commission s'y rangeant dans tous les cas. Le Conseil des
ministres, sur proposition de la France, a demandé à la Commission de
revoir le fonctionnement de l'AESA. C'était en 2008. On attend encore.


La présidente de l'Autorité européenne de sécurité des aliments
appartient à un lobby industriel

LEMONDE | 29.09.10 | 10h39 ? Mis à jour le 29.09.10 | 10h48

La présidente du conseil d'administration de l'Autorité européenne de
sécurité des aliments (AESA) est aussi membre du conseil
d'administration d'une association regroupant les plus grandes
entreprises de l'agro-industrie. Telle est la révélation faite par José
Bové, député européen (Europe Ecologie), lors d'une conférence de
presse, à Bruxelles, mercredi 29 septembre.

L'Agence joue le rôle d'expertise scientifique pour les décisions de la
Commission européenne en matière de produits alimentaires, notamment les
OGM (organismes génétiquement modifiés). L'Autorité n'a jamais émis un
avis négatif sur plus de 100 OGM examinés.Les documents présentés font
apparaître que Diana Banati, la présidente du conseil d'administration
de l'AESA, a dissimulé qu'elle appartenait aussi au conseil
d'aministration d'ILSI Europe (International Life Science Institute),
instance dans laquelle elle côtoie des représentants de dix grandes
entreprises comme Kraft Foods, Nestlé ou Danone.

*DEMANDE DE DÉMISSION*

De son côté, l'ILSI est une organisation internationale regroupant plus
de 400 entreprises, dont Monsanto, Syngenta, Dupont, Nestlé et Kraft
Foods. Dans les années 1980 et 1990, elle a ainsi relayé les efforts des
fabricants de tabac pour affaiblir les initiatives de l'Organisation
mondiale de la santé (OMS) sur le tabac. A la suite à plusieurs
enquêtes, l'OMS a d'ailleurs exclu l'ILSI, en janvier 2006, de la liste
des organisations pouvant participer à ses activités.

M. Bové demande la démission de M^me Banati. /"L'AESA n'a pas
d'autonomie, elle est inféodée aux lobbies, /juge le député/, /qui est
également vice-président de la commission agriculture du Parlement
européen/. Son mode de fonctionnement doit être revu de fond en comble."/

M^me Banati a fait modifier, le 28 septembre, les mentions de sa
déclaration d'intérêt, telle qu'on peut la consulter sur le site
Internet de l'AESA <https://doi.efsa.europa.eu/doi/doiweb/doisearch> :
elle y fait soudainement apparaître son appartenance au bureau des
directeurs de l'ILSI.

*Hervé Kempf*


Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans OGM
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 12:56

 

 


Mi-juillet, la Commission européenne (CE) proposait de rendre les pays décisionnaires en matière de culture OGM à l'intérieur de leurs frontières. Hier, contre toute attente, le conseil des ministres européens de l'agriculture ne l'a pas entendu de la sorte et a rejeté la proposition. On peut dès lors imaginer que le prochain conseil des ministres de l'environnement, également invité à se prononcer, suivra cette position le 14 octobre.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4402



Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans OGM
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • : AGIR POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, POUR LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE, POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE.....
  • Contact

Recherche