Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 23:42
Un point suscite beaucoup d'inquiétude : La nouvelle règlementation concernant l'utilisation des organismes génétiquement modifiés.

Jusqu'à présent, les intervenants du secteur biologique avaient l'obligation de vérifier que leurs matières premières, en particulier le soja ou le maïs importés, étaient non-OGM.  

La nouvelle réglementation prévoit qu'il sera possible de se contenter de lire les étiquettes.

Or celles-ci ne mentionnent la présence d'OGM que dans deux cas :  s'ils sont utilisés de manière intentionnelle ou si l'on en retrouve plus de 0,9 %  de manière accidentelle.

Ce qui signifie également qu'il pourrait y avoir des produits bio contenant jusqu'à 0,9 % d'OGM !

" Nous sommes en train d'élaborer  un guide de bonnes pratiques pour éviter les contaminations " , a toutefois indiqué, en novembre, Juliette Leroux, de la Fédération nationale de l'agriculture biologique (Fnab). Les intervenants seraient incités à continuer de pratiquer des analyses pour s'assurer de l'absence d'OGM.
Terrena, maison mère de Bio nutrition animale, a défrayé la chronique fin novembre.

Des contrôles ont permis de découvrir la présence de mélamine dans du soja bio importé de Chine.
Une partie a pu être bloquée ou récupérée, mais 1000 tonnes d'aliments contaminés ont été consommés par des volailles bio. Les experts n'ont pas jugé utile de demander le retrait des poulets et des oeufs commercialisés.
Mais pourquoi donc aller acheter du soja en Chine?

La société assure qu'on ne l'y reprendra plus et qu'il s'agissait d'achats exceptionnels pour faire la jonction après une mauvaise récolte au Brésil.  Elle avait pris des précautions, mais n'avait pas imaginé la mélamine !  Il a fallu le scandale du lait chinois pour que les autorités françaises demandent des contrôles pour toutes les matières premières importées de Chine.

Cette découverte pose la question de l'absence de lien au sol alimentaire pour les éleveurs de volaille bio. Et au-delà, de l'insuffisance de " sources de protéines " européennes pour les éleveurs bio et conventionnels.

article paru sur Paris-Normandie le 20/01/09

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif Vigilance OGM 69 - dans OGM
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • Le blog de Collectif Vigilance OGM 69
  • : AGIR POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT, POUR LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE, POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE.....
  • Contact

Recherche